L’histoire de l’humanité peut-elle avoir un sens si l’univers et la vie ne sont que matière ?

La question du sens est une question qui nous habite tous en tant qu’êtres humains. Nous cherchons à savoir d’où nous venons, où nous allons, qui nous sommes. Nous cherchons le sens de nos actions, des raisons d’orienter notre vie comme nos choix quotidiens. La question se pose aussi à l’échelle de l’histoire. La longue marche de l’humanité mène-t-elle quelque part ? L’histoire humaine a-t-elle un but ?

Pourquoi Dieu permet-il tant de souffrances dans le monde ?

Maladies, guerres, catastrophes, séparations touchent tous les humains. Mais alors que fait Dieu ? Pourquoi un Dieu bon permet-il autant de souffrances ? Cette question nous travaille tous. Le contraste entre la bonté de Dieu et la douleur présente dans le monde est tellement fort que certains concluent que Dieu ne peut pas exister. D’autres, au contraire, se tournent vers Dieu pour trouver un réconfort dans la souffrance.

Science et foi sont-elles en conflit ?

Quel rapport entre la science et la foi ? La question ne date pas d’aujourd’hui. En effet, depuis l’affaire Galilée au début du 17ème siècle, la relation entre la science et la foi a été vue comme une relation conflictuelle, où chacune perdrait le terrain gagné par l’autre. Ainsi, il a été dit que la science n’a pas besoin de la foi pour être pratiquée et que le principe même de foi exclurait toute démarche scientifique ou fausserait la démarche scientifique. Or, est-ce vraiment le cas ?